Algérie: l'armée découvre un véritable "arsenal de guerre" à la frontière libyenne

Photo : (DR) Algérie: l'armée découvre un véritable "arsenal de guerre" à la frontière libyenne


Les troupes algériennes ont mis la main sur une énorme cache d'armes près de la frontière avec la Libye.

Il s'agit d'un véritable arsenal de guerre des missiles sol-air, des roquettes et mines terrestres, a révélé jeudi un responsable de la sécurité algérienne, et aussi des missiles antiaériens 100, des centaines de roquettes anti-hélicoptères et de grenades propulsées par fusée.

Ces armes ont été découvertes à Illizi (sud de l'Algérie) et appartiendraient vraisemblablement à des militants islamistes, ainsi qu'à Al-Qaïda au Maghreb islamique, et d'autres groupes militants dans la région, notamment Ansar al-Sharia (Tunisie et Libye) et le Mouvement pour l'unité et le djihad en Afrique de l'Ouest ou MUJWA, dispersées cette année par l'offensive française au Mali.

Ce dernier a récemment annoncé qu'il s'alliait avec un autre groupe dirigé par le vétéran algérien Mokhtar Belmokhtar, qui a dirigé l'attaque de l'usine à gaz Amenas à la frontière avec la Libye en Janvier, où près de 40 entrepreneurs étrangers ont été tués.

La zone dans laquelle les armes ont été trouvées est d'environ deux cents kilomètres du champ gazier d'In Amenas, attaqué en Janvier par des militants islamistes qui ont lancé leur assaut depuis la Libye.

Le gouvernement central en Libye peine à contenir les milices locales et les militants islamistes qui opèrent dans cette région désertique de sa frontière sud, et cette instabilité inquiète sérieusement les pays voisins, notamment l'Algérie.



Dans la même section


comments powered by Disqus